Difé Kako

Cercle égal demi-cercle au carré

de 12€ à 28€

Partager sur
Cercle égal demi Cercle au Carré - Cie Difé Kako - ©Patrick Berger - 1
Cercle égal demi Cercle au Carré - Cie Difé Kako - ©Patrick Berger - 4
Cercle égal demi Cercle au Carré - Cie Difé Kako - ©Peggy Fargues - 4
Difé Kako
DATE

Samedi 10 septembre

21h00

LIEU

Théâtre du Casino Municipal

Achetez vos billets
DURÉE

1h10

PUBLIC

À voir en famille

7 ans

La chorégraphe guadeloupéenne Chantal Loïal mène un dialogue passionnant entre danses urbaines contemporaines et danses antillaises et guyanaises traditionnelles, en composant pour huit danseurs et cinq musiciens, un hymne vivifiant à la créolisation et au métissage artistique.

Boulangère de Guyane, Quadrille de Guadeloupe, Haute taille de Martinique et autres "danses sociales", ces danses de cour importées au XVIIIème siècle par les colons aux Antilles et en Guyane, ont été réappropriées par les esclaves au temps de la colonisation en les mêlant aux danses africaines. Par un processus d’adaptation créatif ont émergé ensuite les danses créoles. Avec Cercle égal demi-cercle au carré la compagnie Difé Kako (« ça chauffe » en créole) invite des hip-hoppeurs venus du wacking, voguing, krump ou ragga à une nouvelle confrontation des codes. Au carrefour, le motif du cercle, l'importance des codes vestimentaires. Avec une musique live, cette pièce joyeusement historique brandit le thème de la créolisation, ce grand mélangeur de cultures et de couleurs. Avec ce premier opus d’une recherche sur le patrimoine immatériel des Antilles, Chantal Loïal, dessine la possibilité d’un « Tout Monde » fécond et jubilatoire.

Chorégraphe : Chantal Loïal 
Assistantes chorégraphiques : Delphine Bachacou 
Danse : Stéphanie Jardin, Sandra Sainte-Rose, Chantal Loïal, Delphine Bachacou, Régis Tsoumbou Bakana, Léo Lorenzo, Diego Dolciami, Mario Pounde. 
Musique : Yann Villageois, Gaëlle Amour, Elise Kali, Igo Drané, Nita Alphonso 
Compositeurs : Damien Groleau, Didier Léglise, Gaëlle Amour, Yann Villageois
Technique : Paul Argis, Théo Errichiello 
Scénographie : Olivier Defrocourt 
Création costume : Marine Provent, assistante : Gwendolyn Boudon 
Création vidéo : Yutaka Takei, Christian Foret 
Création lumières : Paul Argis

Production : Compagnie Difé Kako 
Avec le soutien du Ministère des Outre-Mer, du FEAC, Des Directions Culturelles de Guyane, Martinique et Guadeloupe, de la DRAC IDF, de la Caisse des dépôts Antilles-Guyane, du Conseil Général et Régional de la Guadeloupe, du DIECFOM, de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), de la Scène Nationale l'Artchipel (Basse Terre) - Guadeloupe, du Centre Culturel Sonis (Les Abymes) - Guadeloupe, du Centre Culturel Robert Loyson - Guadeloupe, de la Ramée (Sainte Rose) - Guadeloupe, du MA - Guadeloupe, Théâtre Jean Vilar de Suresnes. Coproduction : Anis Gras - Le Lieu de l'Autre, Scène Nationale Tropiques Atrium (Fort-de-France) - Martinique, Le François - Martinique, MAC de Créteil, Festival Jazz'Orne, CCN de Créteil Accueil Studio : Conservatoire du 13ème, Centre National de la Danse, Carreau du Temple, Micadanses, FGO Barbara, CDC Guyane.